Art

Ma pratique artistique a réellement débuté en 1995
Cette date correspond à mon entrée aux Beaux-Arts de Metz

/// Exposition personnelle  » je suis un souvenir  »

Galerie Octave Cowbell – metz – 11/2015

« Si un visiteur du futur venait à se retrouver parmi nous et s’il ne venait pas uniquement pour cher- cher Sarah Connor, mais plutôt tenter de nous connaître mieux, qu’aimerait-il à trouver ici ? Sans doute ce qu’on découvre dans cette petite pièce, de celles dans lesquelles on rentre discrètement, par la fenêtre. De celles qui permettent de mieux connaître une personne, au premier coup d’oeil.

Ici une collection de souvenirs, de trophées qui en disent beaucoup sur l’époque, sur nos obsessions et nos souvenirs aussi flous qu’enregistrés, notre besoin de tout conserver et notre inquiétude face à l’avenir et à la Fin. Un cabinet de curiosités qui en dit également beaucoup sur l’artiste, aussi habile qu’intelligent, aussi drôle qu’inquiétant : l’ironie est partout mais le cynisme nulle part.

Marc Aragones conçoit son travail comme un partage permanent. Avec son entourage au moment de la conception, avec l’artisan au moment de la réalisation, avec le spectateur au moment de l’exposition. Le partage, c’est peut être ce qui manque le plus à notre époque, c’est ce qui est présent partout ici. « Je suis un souvenir », nous dit-il. Et l’on se prend à espérer que c’est celui avec lequel le visiteur du futur repartirait, s’il était venu voir ce qui se trouve dans cette petite pièce : tout n’est pas perdu.  »   Nicolas Tochet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

/// Exposition  » de l’autre côté du miroir «  Galerie le préau Nancy 05-06/2012

Titre  » I’m Late  »

Alice est curieuse.

Dans l’oeuvre de Lewis Caroll,  l’arrivée du lapin blanc symbolise le passage de la réalité à la fiction.

C’est dans une insouciance totale qu’elle le suit dans son terrier, ce trou noir qui la bascule dans un monde aux antipodes du sien : le pays des Merveilles.

Comme dans un rêve, l’espace temps est dénué de tout repère.

Tout est déréglé : le chapelier fou est condamné à vivre éternellement l’heure du thé quant au lapin, il est toujours en retard…

L’oeuvre d’Alice a plusieurs niveaux de lecture. J’ai gardé cette approche dans mon interprétation.

La réalisation d’une sculpture en verre du lapin ( soufflée lors d’une mini résidence dans le centre international d’art verrier de Meisenthal ) joue sur la cristallisation d’un instant mais aussi sur l’apparition ( dans le texte, l’entrée en scène du lapin est digne d’une hallucination dans un monde normal ).

Les pièces se répondent : le trou de lumière représente la fuite du temps, sommes-nous cette Alice curieuse qui s’y laisse tomber ou pour ne pas laisser le temps filer nous resterons au bord de celui-ci ?

Lewis Carroll lui même dans son texte d’origine (en anglais) conteste la nature purement conventionnelle du lien entre signe et sens.

Ici le lapin est de glace et le texte vit, taillé dans une matière organique, il est la voix de cette scène.

 » I’m late !  late !  late !  »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

/// Exposition  » Girl’s Best Friend  » Luxembourg – Exit 07 – 01/2010 © Aragones/Sornette

///NUIT BLANCHE 2 Metz / 2010
TWO FOR THE SHOW
Type : Installation
Par : Marc Aragones

Certains disent que le sandwich beurre de cacahuète, bacon et banane était le préféré d’Elvis Presley. S’il avait fait la Star Academy pour sûr que c’est la première chose qu’on aurait su sur lui avant ses déhanchements suggestifs. Les médias savent donner au banal des airs de boule à facette.
Sans vous demandez si vous le voulez avec ou sans bacon votre sandwich, avancez-vous vers la croix, ne soyez pas intimidé par les caméras et faites ce qu’on vous demande, « Now go, cat, go… ».

/// Exposition collective – Infiltration – Frac Lorraine – 2000
performance  » sculpteur de Kebab  »

/// Ma première exposition personnelle au centre d’art contemporain de delme en juin 2000

 

Comments are closed.